G e O s t r a t O s

Geostratos, le centre francophone d’information et d’étude géopolitique contemporaine

Les USA s’impliquent dans la lutte contre le PKK

Posted by geostratos sur 13 septembre 2006

Des mesures « effectives et efficaces » vont être prises contre les séparatistes kurdes du PKK qui possèdent des bases arrières en Irak.

Au lendemain de l’attentat perpétré à Diyarbakir (sud-est de la Turquie), qui a provoqué la mort de 10 personnes, le général américain à la retraite Joseph W. Ralston s’est engagé mercredi 13 septembre à rechercher des mesures « effectives » et « visibles » contre les rebelles kurdes de Turquie réfugiés dans le nord de l’Irak. « Ce que nous recherchons c’est des mesures effectives et efficaces et nous en avons besoin d’urgence », a déclaré l’émissaire spécial américain chargé de la lutte contre les rebelles kurdes, ajoutant qu’ »elles (les mesures) doivent être visibles afin que non seulement l’opinion publique turque mais aussi l’opinion américaine et irakienne puissent voir que nous sommes sérieux ». Nommé à ce poste l’an dernier, l’ancien commandant suprême de l’Otan a précisé au terme d’une rencontre avec des responsables du ministère turc des Affaires étrangères qu’un « vaste éventail de mesures » était étudié, sans ajouter de précisions.

Bases arrières du PKK en Irak

Les séparatistes kurdes du parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) sont soupçonnés d’être responsable de l’attentat de mardi.

Cette organisation est considérée comme une organisation terroriste par les Etats-Unis, l’Union européenne et la Turquie, laquelle a nommé de son côté mardi un émissaire turc, Edip Baser, un ex-général quatre étoiles, qui travaillera avec le général Ralston.

La Turquie dénonce l’inaction de Bagdad et de Washington face au PKK, qui utilise ses camps du nord de l’Irak comme des bases arrières pour ses attaques dans le Sud-Est anatolien, Ankara a d’ailleurs menacé à plusieurs reprises d’intervenir militairement contre ses camps au-delà de la frontière.

Une rencontre entre le président américain George W. Bush et le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan est prévue le 2 octobre à Washington sur ce sujet.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :