G e O s t r a t O s

Geostratos, le centre francophone d’information et d’étude géopolitique contemporaine

La donne va changer pour les membres de l’OMPI encore présent dans le camp d’Ashraf.

Posted by geostratos sur 12 novembre 2006

donneompi2.jpg Les récentes élections américaines et leurs conséquences risquent de considérablement modifier la situation des Moudjahedin-e Khalq (membres de l’organisation terroriste OMPI) encore présent sur le sol irakien.

La première décision de George Bush a été de se débarrasser de l’un de ses fidèles les plus encombrants Donald Rumsfeld. C’est désormais un ancien patron de la CIA, Robert Gates, qui conduira le Département de la Défense, en situation de cohabitation avec une majorité démocrate.

donneompi.jpg Robert Gates a toujours été favorable au dialogue avec l’Iran. Lorsqu’il était conseiller adjoint à la Sécurité nationale auprès du président George Bush père, il a notamment dirigé un groupe qui a cherché à établir des relations et instituer un dialogue d’ouverture avec l’Iran.

Une partie des rapports rédigés par ce groupe indiquait en effet que le manque de dialogue avec l’Iran et le manque de présence dans ce pays limitait considérablement l’influence de Washington dans tout le Moyen-Orient.

(Radio Farda) a d’ailleurs relayée cette information en diffusant l’une des conclusions de l’un de ces rapports « il n’y a aucun besoin d’attendre la pleine coordination entre les deux pays avant de commencer le dialogue ». Pour évoquer ensuite le cas des Mojahedin-e Khalq qui selon cette même source « devraient soit être extradés en Iran ou être échangé avec des membres d’Al-Qaida encore détenus en Iran ».

Les Néoconservateurs n’ont pu ignorer totalement ces rapports. Il semble bien que le fait d’avoir charger James Baker de préparer un nouveau rapport sur la situation en Irak traduit bien une réelle volonté de changement dans la politique menée jusqu’à présent.

La nomination de Robert Gates comme ministre de la défense indique que la Maison Blanche est déterminée à conduire ces changements. L’extradition ou l’échange des membres de l’organisation terroriste OMPI devient alors possible puisque les efforts déployés jusqu’ici par l’administration américaines pour les exiler dans un pays tiers ont échoué.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :