G e O s t r a t O s

Geostratos, le centre francophone d’information et d’étude géopolitique contemporaine

Scrutin en Ossétie du Sud

Posted by geostratos sur 14 novembre 2006

Le vote en Ossétie du Sud a été une libre expression de la volonté du peuple, selon un communiqué de presse du ministère russe des Affaires étrangères (MID) au sujet de la présidentielle et du référendum qui ont eu lieu dimanche dans la république non reconnue sur le territoire de la Géorgie.

« Que cela plaise ou non à certains, nous constatons dans cette situation une libre expression de la volonté du peuple de l’Ossétie du Sud qui l’a faite connaître par des procédures démocratiques. La Géorgie et d’autres pays ont beau chercher à amenuiser l’importance de cet événement significatif, n’en faire aucun cas, c’est manquer de clairvoyance », souligne le document de la diplomatie russe.

Les préparatifs et le déroulement de la présidentielle et du référendum ont été surveillés par un groupe important d’observateurs indépendants venus de nombreux pays dont la Pologne, l’Autriche, l’Allemagne, la Russie, l’Ukraine, les pays baltes et d’autres encore, lit-on plus loin dans le document. D’après leur conclusion préalable, le scrutin a été conforme aux « normes et principes universellement admis d’organisation et de tenue des élections démocratiques dont la majorité est également applicable aux référendums démocratiques » et les procédures de vote ont été « respectées en stricte conformité avec la loi électorale de la République d’Ossétie du Sud ».

D’après les résultats publiés aujourd’hui par la Commission électorale centrale de l’Ossétie du Sud, 99% des électeurs ont voté pour l’indépendance de la république. La candidature du président en exercice Edouard Kokoïty a été soutenue par 96% des électeurs qui se sont rendus aux urnes. Le taux de participation a été de 95,2%, chiffre très élevé même pour des « démocraties bien ancrées », constate le document qui attire l’attention sur le fait que les observateurs n’ont relevé aucun cas de pression ou d’intimidation exercée sur les électeurs. De l’avis des observateurs internationaux, précise le document, la façon dont les élections en Ossétie du Sud ont été organisées et leur transparence rendraient envieux beaucoup de pays indépendants d’Europe et d’Amérique.

« En ce qui concerne l’élection « alternative » (organisée dans les villages géorgiens d’Ossétie du Sud non contrôlés par Tskhinvali, ndlr.), ses résultats en chiffres, comme nous l’avons prédit, ont dépassé les attentes les plus exagérées. On ne peut faire que des hypothèses quant à savoir comment les organisateurs de ce show ont réussi à rassembler plus de 40.000 électeurs dans plusieurs villages », souligne le document.

« Nous ne pouvons que plaindre sincèrement la population des villages géorgiens d’Ossétie du Sud. Elle a été otage d’aventuristes politiques qui ont organisé des élections parallèles pour l’empêcher ainsi d’exprimer librement sa volonté au cours de l’unique processus électoral juste qui se soit déroulé dans le respect de la loi locale », déclare en conclusion le document.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :