G e O s t r a t O s

Geostratos, le centre francophone d’information et d’étude géopolitique contemporaine

Archive for novembre 2007

Quand la CIA refusait qu’on lui remette des terroristes !

Posted by geostratos sur 5 novembre 2007

cia.jpg

Un ancien agent de la CIA, Philip Giraldi, spécialisé dans le contre- terrorisme, a expliqué dans une interview comment en 2003, le gouvernement iranien, par l’intermédiaire de l’ambassade suisse, avait offert de remettre six prisonniers, membres influents d’Al Qaeda dont le propre fils d’Osama Bin Laden, aux USA en échange de la fin du soutien américain à l’organisation des Moudjahidine du Peuple iranien (appelée aussi OMPI, MKO, etc…) Cette organisation sectaire et terroriste est en effet totalement instrumentalisée par les services secrets américains dans leur action contre l’Iran.

Offre qui fut rejetée par les USA. Il semblerait que la lutte contre le terrorisme ne soit pas toujours la priorité n° 1 des USA.

Posted in Le renseignement, Terrorisme | Leave a Comment »

La CIA nous prépare-t-elle un nouvel Al Quaida ?

Posted by geostratos sur 5 novembre 2007

Il semblerait qe d’autres que nous se soient enfin mis à dénoncer le danger que représentent des groupes terroristes dormants tels que les Moudjahidines du peuple iranien et d’autres.

C’est ainsi que nous avons trouvé sur le site http://www.geostratégie.com, l’analyse suivante qui provient du Centre d’Information Géopolitique. Analyse à laquelle nous souscrivons totalement.

Voici l’article en question.

La CIA nous prépare-t-elle un nouvel Al Quaïda ? C’est la question que l’on peut se poser en constatant les liens qui semblent se tisser entre les services secrets US et l’Organisation des Moujahidines du Peuple Iranien (OMPI).

Cette organisation est en fait une organisation d’opposition au régime iranien. Mais cela n’en fait pas pour autant de bons démocrates. En effet, l’OMPI créé en 1965 et dont l’idéologie est un mélange éclectique de marxisme et d’islamisme était à l’origine opposé au régime impérial du Shah avant de militer contre le nouveau régime de Khomeyni. Et de se livrer à de nombreux actes de terrorisme. L’OMPI est d’ailleurs sur la liste des organisations désignées comme terroristes par l’Union Européenne comme sur celle du Département d’Etat américain. Les raisons : les nombreuses victimes civiles de ses actions en Iran, l’assassinat de plusieurs diplomates US, le financement suspect, son organisation semi-clandestine en Europe et last but not least son instrumentalisation par Saddam Hussein contre les Kurdes et contre son frère ennemi iranien.

Et c’est paradoxalement là qu’il faut voir la genèse de nouvelles relations plus consensuelles entre les USA et l’OMPI dont les bases d’entraînement ont été, à l’occasion de l’invasion de l’Irak, encerclée par une armée US qui a longtemps envisagé de les vitrifier purement et simplement. Mais c’était sans compter sur certains spécialistes en manipulation de Washington qui ont vite compris l’usage que l’on pouvait faire de ces soldats perdus contre une probable prochaine cible des USA : la république islamique d’Iran.

C’est ainsi que les tueurs de diplomates US d’hier ont commencé à devenir les petits protégés de la CIA et du Mossad israélien. D’abord, plus question de les vitrifier. On leur a bien repris les quelques antiques chars qui leur servait de matériel lourd mais ils purent garder leurs installations et leurs armes individuelles. La zone où ils résident est devenue une zone sous haut contrôle de l’armée US et celle-ci a d’ailleurs refusé d’appliquer la décision du gouvernement intérimaire irakien qui avait donné l’ordre d’expulser l’OMPI d’Irak (quel bel exemple de souveraineté retrouvée…). Mieux encore, des membres de l’OMPI séjournant toujours en Iran y espionneraient aujourd’hui au profit des Américains. La CIA recruteraient même directement dans les rangs de l’OMPI : ce sont les familles des diplomates US assassinés par l’OMPI qui apprécieront.

Mais c’est aux Etats Unis même que la réconciliation OMPI-USA est la plus « spectaculaire ». C’est ainsi que le Conseil National de la Résistance (nom politique des Moudjahidin) a pris contact avec des officiels américains et participe à une campagne médiatique préparant les esprits à une intervention militaire contre l’Iran. On remarquera aussi l’engagement par Fox News (chaîne d’info toute dévouée aux néo-conservateurs) d’un expert indépendant sur l’Iran du nom de Ali Reza Jafarzadeh [capture d’écran ci-dessus]. Le problème est que l’intéressé est un des haut responsables de l’OMPI !!! A ce jour, Fox News n’a donné aucune réponse aux légitimes interrogations de ceux qui trouvent que pour ce qui était d’être indépendant et objectif, il y avait mieux…

Protégés du MOSSAD

L’histoire de l’OMPI a toujours été liée avec divers services secrets auxquels il s’est successivement vendu. Mais le plus étonnant sont ses liens avec le MOSSAD alors que l’OMPI prétend défendre une ligne anti-impérialiste et anti-sioniste.

Liens qui ne datent pas d’hier puisque les premiers contacts entre les services de renseignements de l’OMPI et le Mossad eurent lieu en mai 1996 à Manchester. Les Israéliens cherchaient à l’époque à intoxiquer les opinions publiques occidentales sur le danger iranien de prolifération nucléaire sans donner l’impression que cela venait de l’état hébreux. L’OMPI avec sa double réputation d’anti-impérialiste et d’opposant iranien convenait à merveille.

On estime que par exemple, la « révélation » en 2002 de l’existence d’installations nucléaires iraniennes « secrètes » à Arak et Natanz fut une de ces opérations. A noter que cette « révélation » fut faite par la branche politique de l’organisation (CNR) lors d’une conférence de presse à Washington (très curieux pour une organisation présente sur la liste US des groupes terroristes…).

Et actuellement, on estime que les Israéliens se servent aussi des Moudjahidines pour récolter des infos sur l’Iran tout en utilisent également leurs nombreuses organisations satellites pour diffuser des informations préparant les opinions publiques occidentales à une intervention contre l’Iran.

Et la contrepartie de tout ça ?

Outre permettre à l’OMPI de rester pour l’instant en Irak, on assiste à un travail en douceur pour faire oublier son passé de violence et de terrorisme : les règles appliquées normalement aux membres des organisations terroristes ne sont pas du tout appliquées à ses membres ni aux USA ni en Europe. Et enfin, certains lobbies sionistes font discrètement pression au Parlement européen pour que l’Union Européenne les retire de sa propre liste de groupes terroristes.

Le risque

Le risque est que la CIA et le MOSSAD soient en train de redonner vie à un monstre qui pourrait une fois de plus échapper à leur contrôle. Les Moudjahidin du peuple sont et restent un groupe terroriste et sectaire où l’on pratique le lavage de cerveau, l’autocritique en groupe, le mariage et le divorce de groupe, où il est interdit de quitter le groupe sous peine de prison et de tortures, voire sous peine de mort et dont plusieurs militants n’ont pas hésité à se faire brûler vifs dans plusieurs villes européennes lors d’action de protestation. De plus, si en juin 2003, des centaines de policiers français armées jusqu’aux dents ont perquisitionné les locaux de l’OMPI et si au mois de février 2005, les autorités allemandes et françaises ont interdit des manifestations de ce groupe, cela indique bien le niveau de dangerosité potentielle de cette organisation.

Et cela rappelle beaucoup l’époque où la CIA continuait à entretenir des relations troublantes avec des membres d’Al Qaida, malgré qu’il était signalé groupe terroriste. C’était avant un certain 11 septembre, avant que la créature n’échappe à son créateur. Prenons garde que la même chose n’arrive pas aux habituels apprentis sorciers de la CIA et du MOSSAD mais cette fois-ci avec les Moujahidins du Peuple. D’autant plus que cette fois-ci, cela pourrait bien retomber sur des Européens.

Centre d’Information Géopolitique, 22 Février 2005.

 

Posted in Terrorisme, Vidéos | Leave a Comment »