G e O s t r a t O s

Geostratos, le centre francophone d’information et d’étude géopolitique contemporaine

L’OMPI : le grand mensonge

Posted by geostratos sur 1 juillet 2008

L’Organisation des Moudjhidins du Peuple Iranien (alias CNRI, MKI, etc…) est comme nous l’avons indiqué à plusieurs reprises sur ce site, une habituée des mensonges et de la manipulation.

Mais sa récente réunion le 28 juin dernier à Villepinte, près de Paris, bat tous les records en la matière.

Tout d’abord dans ce qui est de grossir les chiffres. Mais reconnaissons que ceci est encore régulièrement pratiqué par d’autres mouvements.

Mais ce qui est marquant ici, c’est le grand nombre de participants qui ont été payés pour le faire.

Cette pratique était déjà connue, en particulier avec des réfugiés ou immigrés Afghans, qui ressemblent beaucoup aux Iraniens, payés pour venir aux meetings de l’OMPI (lire https://geostratos.wordpress.com/2007/07/31/terroristes-cherchent-acteurs%e2%80%a6 ).

Mais ici, l’OMPI a vu grand ! Non sans provoquer des remous jusqu’en…Pologne où cela prend les allures d’une affaire d’Etat.

En effet, un des plus grands quotidiens polonais, la Gazeta Wyborcza a découvert qu’un groupe d’Iraniens du Conseil National de la Résistance Iranienne (vitrine politique de l’OMPI) s’est rendu à Poznan, ville universitaire, pour inviter les étudiants à venir à Paris.

Le groupe offrait le voyage en car, deux nuits à l’hôtel et tous les frais de bouche pour uniquement 5 euros. Pour pouvoir en bénéficier, une seule condition : participer à un rassemblement samedi 28 juin dans l’après-midi.

Les sms et e-mails ont circulé sur ce « bon plan » et les étudiants ont fait le job de recruteurs pour l’OMPI. Selon le journal, ce sont 25 cars de 77 places qui ont quitté Poznan en direction de Paris.

Mais on a aussi découvert que Poznan n’était pas la seule ville universitaire polonaise à avoir été l’objet des assiduités des Moudjahidins. On estime à au moins 5000, le nombre total des étudiants dupés. Après la parution de l’article, les parents ont commencé à contacter leurs enfants dans les cars à destination de Paris, mais il semble qu’aucun n’ait pu quitter les cars. Les parents ont cependant appris que les étudiants qui refuseront d’assister au rassemblement de Villepinte devront régler la totalité des frais du voyage (au moins 200 euros) aux organisateurs.

Très inquiets, soupçonnant que leurs enfants soient retenus contre leur gré, les parents et le journal ont poussé plus loin leur enquête et ont découvert que le CNRI était en fait la vitrine politique des Moudjahidine du Peuple, mouvement classé comme terroriste par l’Union européenne. Ils ont adressé une demande au ministère polonais des affaires étrangères pour arrêter cette opération d’embrigadement abusif.

Ce n’est sans doute pas la meilleure manière pour l’OMPI de bien se faire voir par la Pologne, récent mais très sourcilleux membre de l’Union européenne.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :