G e O s t r a t O s

Geostratos, le centre francophone d’information et d’étude géopolitique contemporaine

Archive for août 2008

Forces et faiblesses de l’armée russe en Géorgie

Posted by geostratos sur 27 août 2008

Au delà des analyses géopolitiques, il est un fait indiscutable que la guerre de cinq jours qui vient de toucher la Géorgie (appelée aussi la guerre olympique vu qu’elle fut déclenchée en même temps que les JO) a vu avant tout le retour en force de l’armée russe.

La désintégration de l’URSS et le désastre de la première guerre en Tchétchénie avait montré une armée russe démoralisée, inefficace et dépourvue de toute dynamique.

Cette image, à peine améliorée par la seconde et somme toute victorieuse guerre de Tchétchénie, est dorénavent du passé. On a vu en effet en Géorgie, une armée appliquer avec succès la guerre éclair contre une armée, sans nul doute plus petite mais néanmoins aguérie et bien équipée par les Américains et les Israéliens qui fournirent même des conseillers militaires (jusqu’à un millier pour les USA).

On a ainsi vu une armée russe entreprendre des opérations combinées terre-mer avec une bonne coordination et une rapidité d’exécution qui en a surpris plus d’un. Le caractère planifié et méthodique des actions ainsi que le traitement du champ de bataille en profondeur (particulièrement en détruisant systématiquement l’artillerie et les infrastructures militaires géorgienne)  ont été parmi les clés du succès russe. 

Les structures de commandement, à tous les niveaux, semblent également avoir bien fonctionner. Les forces spéciales ont été régulièrement utilisées et avec succès comme pour la prise du tunnel de Roki qui est la principale voie qui lie la Russie et l’Ossétie du Sud.

Les poins restés faibles se situent au niveau de l’aviation qui a subi des pertes anormales (de 2 à 5 avions) en rapport de l’état de l’aviation et de la DCA géorgienne. On a aussi constaté le manque de matériels ultra-modernes en particulier au niveau des moyens de liaison.

Enfin, la Russie a encore un énorme déficit au niveau de la stratégie de communication dans laquelle, les USA restent les maîres incontestés.

Posted in Crises internationales | Leave a Comment »

Des terroristes soutenus par la CIA !

Posted by geostratos sur 27 août 2008

Scott Ritter est un citoyen américain qui fut un des inspecteurs des Nations-Unies en Irak de 1991 à 1998. Il vient de publier un long article pour un magazine en ligne dans lequel il affirmé que la CIA a activement soutenu le groupe des Moujahidins du Peuple iranien à l’intérieur de l’Iran et ceci tant pour des missions d’espionnage que pour des sabotages qui ont provoqué la mort de civils.

Ce qui peut paraître curieux puisque les Moudjahidines-e Khalk (leur nom iranien) est classée comme une organisation terroriste par le propre Département d’État américain. Il est vrai que l’OMPI (le nom français) avait collaboré avec Saddam Hussein et même combattu comme son allié dans la guerre contre l’Iran, leur propre pays.

Rittler déclare entre autres : « Le MKO (les mêmes mais en anglais cette fois) partagent le même objectif que l’administration Bush-Cheney :  un changement de régime à Téhéran. Alors, ils sont utiles pour les Américains. Pour les USA, quand est-ce qu’un terroriste est un bon terroriste ? Quand il est de leur côté … «  (Le démocrate Arkansans Gazette, 5 août, 2008)

Dans un journal coréen cette fois, il dit « … L’OMPI est visible sur le site du Département d’État américain en tant qu’organisation terroriste mais depuis l’invasion américaine de l’Irak en 2003, l’OMPI est néanmoins sous la protection de l’armée américaine. Ses combattants sont même considérés par les Américains comme « personnes protégées » en vertu des Conventions de Genève. Convention qui ne devrait normalement pas s’appliquer à une organisation paramilitaire active qui utilise « les camps de réfugiés » à l’intérieur de l’Irak comme des bases militaires … « . ( Scott Ritter, contribution spéciale, Seoul Times, 04 août 2008).

Camps que l’OMPi ne devrait pourtant plus pouvoir utiliser longtemps puisque le gouvernement irakien vient de donner 6 mois aux Moujahidins du Peuple pour quitter l’Irak.

On dit que les autorités irakiennes voulaient une expulsion immédite et manu-militari mais les USA leur ont demandé de la patience.

Posted in Terrorisme | Leave a Comment »

10 choses qu’on ne vous a pas dit sur le conflit d’Ossétie

Posted by geostratos sur 15 août 2008

1.      Un millier d’instructeurs américains étaient sur place pour former l’armée géorgienne

2.      L’armée russe prétend avoir capturé une personne de nationalité américaine qui participait aux combats et qui serait sans doute un « contractor » (membre d’une société militaire privée).

3.      On prétend que les Russes auraient trouvé des corps d’autres contractors tués aux côtés des forces géorgiennes.

4.       Israël était très impliqué auprès de la Géorgie : encadrement des troupes, vente d’armes et de munitions (fusils, munitions, des obus, des systèmes de missiles tactiques, des systèmes antiaériens, des tourelles automatiques pour véhicules blindés, du matériel électronique et des avions téléguidés).

5.      Des entreprises “privées” étroitement liées à l’armée israélienne et des membres des services secrets du Shin Bet israélien ont supervisé l’entraînement des forces spéciales géorgiennes  et en particulier tout ce qui concerne le combat rapproché et en agglomération (combat de porte-à-porte).

6.      Le responsable de liaison était le général brigadier de réserve, Gal Hirsch, qui avait dirigé les forces israéliennes sur la frontière avec le Liban au cours de la deuxième guerre du Liban de juillet 2006 .Il avait démissionné de l’armée après que la Commission Winograd eût sévèrement critiqué le comportement d’Israël pendant sa guerre contre le Liban et qu’une enquête interne de l’armée israélienne l’eût rendu responsable de la capture par le Hezbollah de deux soldats.

7. Plusieurs milliers de mercenaires étrangers dirigés par des instructeurs américains se sont battus du côté géorgien a indiqué à RIA Novosti un haut responsable des services de renseignement russes. Entre 2.500 et 3.000 mercenaires auraient été présents, originaires de « ressortissants d’Ukraine, de certains pays baltes et de plusieurs régions du Caucase ». Quelques groupes de mercenaires ont été tués par l’armée russe et plusieurs hommes auraient  été faits prisonniers et traduit devant des juges d’instruction russes. On ignore s’il ne s’agit pas de contingents étrangers camouflés en « volontaires »

8. La presse américaine prétend que ce serait la Maison Blanche qui aurait poussé les géorgiens à agir.

9. Les dirigeants militaires US avouent avoir été surpris par la rapidité de réaction des russes et par leur détermination.

10. Les Russes semblaient avoir préparé leur riposte, ce qui sous-entendrait qu’ils étaient très bien renseignés sur les projets, au plus haut niveau, du gouvernement géorgien.

Posted in Crises internationales | Leave a Comment »

Evolution et menaces d’Al Qaïda

Posted by geostratos sur 6 août 2008

Le débat

Le débat fait rage entre spécialistes de l’anti-terrorisme aux USA.

Selon certains, Al-Qaida (AQ) est en pleine forme et est en train de revenir en force et plus dangereuse qu’elle ne l’a été depuis plusieurs années. AQ a été rejoint par de nombreux  universitaires traditionnels et se serait complètement réformé au Pakistan.

D’autres prétendent que le principal danger ne vient plus d’AQ qui n’existerait plus que virtuellement mais que va se développer ce qu’ils nomment le « Leaderless Jihad » (Djihad sans chefs) qui va de plus en plus s’organiser autour de personnes et de groupes radicalisés qui se rencontrent et complotent dans leur quartier et sur Internet.

Développement de la guérilla afghane

Quoi qu’il en soit, qu’elle soit centralisée ou non, qu’elle dépende d’AQ ou non, la rébellion armée islamiste gagne du terrain en Afghanistan

Ceci est dû à différents facteurs :

Depuis deux ans, d’anciens militaires et insurgés pakistanais sont venus grossir les rangs des islamo-terroristes. Ainsi d’anciens officiers des forces armées pakistanaises, ainsi que des vétérans du djihad au Cachemire [région que se disputent l’Inde et le Pakistan et qui connaît la guérilla depuis 1989] ont rallié en grand nombre les camps d’entraînement des Talibans en réaction au tournant pris par la politique pakistanaise. Tournant impliquant l’abandon des Talibans, pourtant très longtemps encadré par l’ISI, les services secrets pakistanais.

De plus, La réussite de leur campagne d’il y a deux ans, a ouvert une nouvelle phase pour les Talibans. Elle a vu les Talibans tirer un trait sur leurs anciennes méthodes de guerre et adopter des tactiques modernes de guérilla urbaine importées d’Irak.

Les actions extérieures

Il semblerait que AQ n’ait pas renoncé à des actions spectaculaires hors des frontières afghanes. Selon les services de renseignements US, les idéologues d’AQ sont persuadés qu’un attentat dans le style du 11 septembre ou du 7 juillet (Londres) renforcerait considérablement les insurrections en Afghanistan et en Irak, gonflerait le moral de leurs troupes et augmenterait le recrutement.

Il se dit que de jeunes recrues d’AQ, essentiellement des Turcs formés par un certain Abou Hanifa, qui serait responsable de l’entraînement pour le réseau d’Oussama Bin-Laden. Ces recrues seraient entraînés à devenir  des « missiles humains » sur des vols de compagnie occidentale.

Pour l’essentiel, les renseignements sur cet attentat éventuel restent vagues. Les objectifs pourraient être situés en dehors des Etats-Unis, fort probablement en Europe. On cite comme cibles prioritaires, des aéroports d’où décollent les vols transatlantiques. Shannon, en Irlande, et Düsseldorf, en Allemagne, auraient déjà été identifiés en tant que cibles majeures.

Posted in Terrorisme | Leave a Comment »

Les Moujahidins n’ont pas l’esprit de famille

Posted by geostratos sur 5 août 2008

On savait que l’organisation terroriste des Moujahidins du Peuple (OMPI) avait un fonctionnement sectaire. On savait aussi  que l’OMPI allait mal et que de plus en plus de ses membres l’abandonnait.

Les 2 histoires qui suivent confirment bien les deux éléments précédents : l’OMPI est une secte qui fait eau de toute part…

Batul Soltani est née en 1965 en Iran et habite actuellement à Bagdad. Elle s’est mariée en 1986 avec M. Hosein.  Elle a été recrutée par l’OMPI qui l’enverra en Irak en 1987. Elle a été force par l’OMPI de divorcer de son mari et a été séparée de ses enfants qui avaient respectivement 5 ans et 6 mois. Enfants qui furent envoyés en Europe (en Suède, entre autres) en 1991.

En 2006, Batul s’est enfuie du Camp Ashraf (où se sont regroupé les restes de l’OMPI). Depuis janvier 2008, elle habite Bagdad où elle aide les autres femmes qui ont quitté l’OMPI.

Elle a aussi intenté une action devant la justice irakienne afin de forcer l’OMPI à la laisser rencontrer son mari et à lui fournir la nouvelle identité et adresses de ses enfants. Ce qui est bien la moindre des choses..

Somayeh Mohammadi, elle, fut recrutée à 17 ans par l’OMPI à Toronto au Canada. Toute sa famille était d’ailleurs sympathisante de l’organisation. Elle rejoindra en Irak le Camp Ashraf, le centre des Moudjahidins du Peuple iranien.  Somayeh qui a aujourd’hui 25 ans vit toujours, dans de bien mauvaises conditions, au camp Ashraf. Et ses parents ne ménagent pas leurs efforts afin d’essayer de lui faire regagner le Canada. Elle-même aimerait bien quitter Ashraf si l’on en croit la lettre envoyée à l’ambassadeur du Canada en Jordanie où Somayeh demande aux autorités canadiennes de l’aider à rejoindre Toronto.

Par après, elle reniera ses parents et affirma qu’elle veut rester avec les “guerriers saints » de l’OMPI. Ses connaissances affirment qu’elle a fait ses declarations sous pression. Ils disent qu’elle doit être considéré comme un otage des Moujahidins. Et si ses proches le disent, ils doivent savoir de quoi ils parlent puisque son père et son frère furent membres de l’organisation ! Son père tenta même de s’immoler par le feu pour protester contre l’arrestation provisoire de la gourou de l’OMPI, Maryan Rajavi.

A noter que ce n’est pas la seule plainte contre l’OMPI puisque plusieurs anciens membres des Moujahidins du peuple iranien ou des membres de leurs familles ont également porté plainte contre l’OMPI en rapport avec la mort suspecte de camarades ou de membres de leurs familles au camp d’Ashraf.

Posted in Terrorisme | Leave a Comment »

Petit accord entre ennemis…

Posted by geostratos sur 5 août 2008

Du 25 mars au 31 mars dernier,  des combats sont intervenus entre les forces armées américaines et l’armée nationale irakienne d’un côté et des milices chiites dont celle de l’armée du Madhi. Lors de cette bataille, 60 soldats irakiens et 1 soldat US ont trouvé la mort. De l’autre côté, une centaine de miliciens ont été tués ou arrêtés. L’absence de participation de l’armée britannique, dans un secteur qu’elle avait pourtant longtemps occupé, avait étonné plus d’un observateur. Le Sunday Times vient de donner une explication surprenante : les anglais ne seraient pas venu sur le champ de bataille pour cause d’accord avec l’ennemi…

Eneffet, selon le quotidien Sunday Times, il y aurait eu un accord secret entre les britanniques et la milice chiite. Selon cet accord, aucun soldat britannique n’était autorisé à entrer à Bassora sans la permission du secrétaire de la Défense, Des Browne.  D’après certaines informations, l’alliance visait à encourager le mouvement chiite à modérer son programme politique et améliorer ses relations avec l’Irak.

Mais quoi qu’il en soit, ce pacte aurait largement abîmé l’image des britanniques en Irak. Aux yeux des américains notamment…vraiment pas heureux q’une force de coalition ait fait alliance avec son ennemi.

Officiellement, la Grande-Bretagne n’explique pas son absence de la même manière et nie tout compromis effectué avec le groupe de Moqtada al-Sadr. En effet, le ministre de la Défense britannique a affirmé qu’« aucun accord n’a empêché les troupes du Royaume-Uni d’entrer à Bassora. La raison pour laquelle les troupes n’ont pas été envoyées était qu’il n’y avait aucune structure en place dans la ville pour les unités ».

Posted in Crises internationales | Leave a Comment »