G e O s t r a t O s

Geostratos, le centre francophone d’information et d’étude géopolitique contemporaine

Les Moujahidins n’ont pas l’esprit de famille

Posted by geostratos sur 5 août 2008

On savait que l’organisation terroriste des Moujahidins du Peuple (OMPI) avait un fonctionnement sectaire. On savait aussi  que l’OMPI allait mal et que de plus en plus de ses membres l’abandonnait.

Les 2 histoires qui suivent confirment bien les deux éléments précédents : l’OMPI est une secte qui fait eau de toute part…

Batul Soltani est née en 1965 en Iran et habite actuellement à Bagdad. Elle s’est mariée en 1986 avec M. Hosein.  Elle a été recrutée par l’OMPI qui l’enverra en Irak en 1987. Elle a été force par l’OMPI de divorcer de son mari et a été séparée de ses enfants qui avaient respectivement 5 ans et 6 mois. Enfants qui furent envoyés en Europe (en Suède, entre autres) en 1991.

En 2006, Batul s’est enfuie du Camp Ashraf (où se sont regroupé les restes de l’OMPI). Depuis janvier 2008, elle habite Bagdad où elle aide les autres femmes qui ont quitté l’OMPI.

Elle a aussi intenté une action devant la justice irakienne afin de forcer l’OMPI à la laisser rencontrer son mari et à lui fournir la nouvelle identité et adresses de ses enfants. Ce qui est bien la moindre des choses..

Somayeh Mohammadi, elle, fut recrutée à 17 ans par l’OMPI à Toronto au Canada. Toute sa famille était d’ailleurs sympathisante de l’organisation. Elle rejoindra en Irak le Camp Ashraf, le centre des Moudjahidins du Peuple iranien.  Somayeh qui a aujourd’hui 25 ans vit toujours, dans de bien mauvaises conditions, au camp Ashraf. Et ses parents ne ménagent pas leurs efforts afin d’essayer de lui faire regagner le Canada. Elle-même aimerait bien quitter Ashraf si l’on en croit la lettre envoyée à l’ambassadeur du Canada en Jordanie où Somayeh demande aux autorités canadiennes de l’aider à rejoindre Toronto.

Par après, elle reniera ses parents et affirma qu’elle veut rester avec les “guerriers saints » de l’OMPI. Ses connaissances affirment qu’elle a fait ses declarations sous pression. Ils disent qu’elle doit être considéré comme un otage des Moujahidins. Et si ses proches le disent, ils doivent savoir de quoi ils parlent puisque son père et son frère furent membres de l’organisation ! Son père tenta même de s’immoler par le feu pour protester contre l’arrestation provisoire de la gourou de l’OMPI, Maryan Rajavi.

A noter que ce n’est pas la seule plainte contre l’OMPI puisque plusieurs anciens membres des Moujahidins du peuple iranien ou des membres de leurs familles ont également porté plainte contre l’OMPI en rapport avec la mort suspecte de camarades ou de membres de leurs familles au camp d’Ashraf.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :