G e O s t r a t O s

Geostratos, le centre francophone d’information et d’étude géopolitique contemporaine

Evolution et menaces d’Al Qaïda

Posted by geostratos sur 6 août 2008

Le débat

Le débat fait rage entre spécialistes de l’anti-terrorisme aux USA.

Selon certains, Al-Qaida (AQ) est en pleine forme et est en train de revenir en force et plus dangereuse qu’elle ne l’a été depuis plusieurs années. AQ a été rejoint par de nombreux  universitaires traditionnels et se serait complètement réformé au Pakistan.

D’autres prétendent que le principal danger ne vient plus d’AQ qui n’existerait plus que virtuellement mais que va se développer ce qu’ils nomment le « Leaderless Jihad » (Djihad sans chefs) qui va de plus en plus s’organiser autour de personnes et de groupes radicalisés qui se rencontrent et complotent dans leur quartier et sur Internet.

Développement de la guérilla afghane

Quoi qu’il en soit, qu’elle soit centralisée ou non, qu’elle dépende d’AQ ou non, la rébellion armée islamiste gagne du terrain en Afghanistan

Ceci est dû à différents facteurs :

Depuis deux ans, d’anciens militaires et insurgés pakistanais sont venus grossir les rangs des islamo-terroristes. Ainsi d’anciens officiers des forces armées pakistanaises, ainsi que des vétérans du djihad au Cachemire [région que se disputent l’Inde et le Pakistan et qui connaît la guérilla depuis 1989] ont rallié en grand nombre les camps d’entraînement des Talibans en réaction au tournant pris par la politique pakistanaise. Tournant impliquant l’abandon des Talibans, pourtant très longtemps encadré par l’ISI, les services secrets pakistanais.

De plus, La réussite de leur campagne d’il y a deux ans, a ouvert une nouvelle phase pour les Talibans. Elle a vu les Talibans tirer un trait sur leurs anciennes méthodes de guerre et adopter des tactiques modernes de guérilla urbaine importées d’Irak.

Les actions extérieures

Il semblerait que AQ n’ait pas renoncé à des actions spectaculaires hors des frontières afghanes. Selon les services de renseignements US, les idéologues d’AQ sont persuadés qu’un attentat dans le style du 11 septembre ou du 7 juillet (Londres) renforcerait considérablement les insurrections en Afghanistan et en Irak, gonflerait le moral de leurs troupes et augmenterait le recrutement.

Il se dit que de jeunes recrues d’AQ, essentiellement des Turcs formés par un certain Abou Hanifa, qui serait responsable de l’entraînement pour le réseau d’Oussama Bin-Laden. Ces recrues seraient entraînés à devenir  des « missiles humains » sur des vols de compagnie occidentale.

Pour l’essentiel, les renseignements sur cet attentat éventuel restent vagues. Les objectifs pourraient être situés en dehors des Etats-Unis, fort probablement en Europe. On cite comme cibles prioritaires, des aéroports d’où décollent les vols transatlantiques. Shannon, en Irlande, et Düsseldorf, en Allemagne, auraient déjà été identifiés en tant que cibles majeures.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :