G e O s t r a t O s

Geostratos, le centre francophone d’information et d’étude géopolitique contemporaine

10 choses qu’on ne vous a pas dit sur le conflit d’Ossétie

Posted by geostratos sur 15 août 2008

1.      Un millier d’instructeurs américains étaient sur place pour former l’armée géorgienne

2.      L’armée russe prétend avoir capturé une personne de nationalité américaine qui participait aux combats et qui serait sans doute un « contractor » (membre d’une société militaire privée).

3.      On prétend que les Russes auraient trouvé des corps d’autres contractors tués aux côtés des forces géorgiennes.

4.       Israël était très impliqué auprès de la Géorgie : encadrement des troupes, vente d’armes et de munitions (fusils, munitions, des obus, des systèmes de missiles tactiques, des systèmes antiaériens, des tourelles automatiques pour véhicules blindés, du matériel électronique et des avions téléguidés).

5.      Des entreprises “privées” étroitement liées à l’armée israélienne et des membres des services secrets du Shin Bet israélien ont supervisé l’entraînement des forces spéciales géorgiennes  et en particulier tout ce qui concerne le combat rapproché et en agglomération (combat de porte-à-porte).

6.      Le responsable de liaison était le général brigadier de réserve, Gal Hirsch, qui avait dirigé les forces israéliennes sur la frontière avec le Liban au cours de la deuxième guerre du Liban de juillet 2006 .Il avait démissionné de l’armée après que la Commission Winograd eût sévèrement critiqué le comportement d’Israël pendant sa guerre contre le Liban et qu’une enquête interne de l’armée israélienne l’eût rendu responsable de la capture par le Hezbollah de deux soldats.

7. Plusieurs milliers de mercenaires étrangers dirigés par des instructeurs américains se sont battus du côté géorgien a indiqué à RIA Novosti un haut responsable des services de renseignement russes. Entre 2.500 et 3.000 mercenaires auraient été présents, originaires de « ressortissants d’Ukraine, de certains pays baltes et de plusieurs régions du Caucase ». Quelques groupes de mercenaires ont été tués par l’armée russe et plusieurs hommes auraient  été faits prisonniers et traduit devant des juges d’instruction russes. On ignore s’il ne s’agit pas de contingents étrangers camouflés en « volontaires »

8. La presse américaine prétend que ce serait la Maison Blanche qui aurait poussé les géorgiens à agir.

9. Les dirigeants militaires US avouent avoir été surpris par la rapidité de réaction des russes et par leur détermination.

10. Les Russes semblaient avoir préparé leur riposte, ce qui sous-entendrait qu’ils étaient très bien renseignés sur les projets, au plus haut niveau, du gouvernement géorgien.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :