G e O s t r a t O s

Geostratos, le centre francophone d’information et d’étude géopolitique contemporaine

Palestine : vers la guerre civile généralisée ?

Posted by geostratos sur 5 juin 2009

La guerre entre l’Autorité Palestinienne et le Hamas semble avoir repris. Malgré les négociations entre les deux entités au Caire, la violence est montée d’un cran ces derniers jours.

Outre les arrestations de 22 militants islamistes en Cisjordanie, deux membres du Hamas opérant sur la Rive Occidentale ont été éliminés en collaboration avec l’armée israélienne. Et si c’est bien le commando antiterroriste de la Police des Frontières israélienne qui a abattu Abdullah Majid Dudin, commandant régional du Hamas dans toute la zone, ce sont les policiers palestiniens qui ont sécurisé la zone de l’intervention afin de permettre aux Israéleins d’agir.
C’est également Mohamed Saman, le commandant du Hamas pour le nord de la Samarie, qui a été abattu à Qalkilyia. Cette fois, par les commandos palestiniens formés par Dayton. Le 4 juin, quatre autres personnes sont mortes dans une fusillade entre palestiniens en Cisjordanie.

Le gouvernement de l’Autorité palestinienne à Ramallah semble avoir été encouragé par les discussions de la semaine dernière entre Mahmoud Abbas et Barak Obama. Le président US a conforté son interlocuteur, lui promettant d’œuvrer contre les implantations israéliennes et de faire pression sur Israël afin qu’il souscrive au concept des deux Etats.

En contrepartie, M. Obama a sans doute demandé à Abbas qu’il fasse régner l’ordre dans les territoires qu’il contrôle, et qu’il s’attaque au terrorisme islamiste, via les forces de l’Autorité qui ont été formées par le général américain Keith Dayton.

La Force Dayton

MIDEAST-PALESTINIAN-US-SECURITYLe général trois étoiles Keith Dayton est le coordinateur de sécurité pour Israël et l’Autorité palestinienne. Il est en place depuis 3 ans et demi et a supervisé la création de trois bataillons palestiniens recrutés en Cisjordanie, puis formés dans une école militaire en Jordanie, après quoi ils ont été déployés dans le territoire occupé.

Ces trois bataillons (ce cinq cents hommes chacun) sont appelés à se multiplier : l’on parle de dix bataillons analogues. Ils ont pour mission, dit Dayton, « de créer un État palestinien ».

Jusqu’ici, cette armée palestinienne a bénéficié d’un financement américain d’un montant de 161 millions de dollars.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :