G e O s t r a t O s

Geostratos, le centre francophone d’information et d’étude géopolitique contemporaine

Bilan mitigé des attaques par drones !

Posted by geostratos sur 17 juin 2009

a118_predator_firing_hellfire_2050081722-16359Régulièrement, les médias parlent des frappes effectuées, principalement en Afghanistan et au Pakistan, par des drones (avions sans pilotes). L’avantage de ces drones est de pouvoir mener une frappe aérienne sans exposer la vie de son pilote, puisque l’engin est manoeuvré à distance.

De janvier 2006 à avril 2009, près d’une soixantaine de raids ont été accomplis par des drones en Afghanistan et dans les zones tribales pakistanaises afin d’éliminer des responsables d’al Qaïda.  La fréquence de ces frappes s’est même accentuée depuis le début de l’année puisque 14 ont été menées lors du premier trimestre contre 36 pour toute l’année 2008.

Seulement, le bilan semble ne pas être très positif. Car si 14 dirigeants d’al-Qaïda ont bel et bien  été tués par ces frappes aériennes, il y a eu de nombreux “dommages collatéraux” qui ont tué 687 civils pakistanais. De plus, au total, le taux de réussite de ces raids est de 6% seulement.

 Au point que certains responsables miltaires américains mettent en garde contre un usage abusif des drones, sans pour autant renier les avantages qu’ils offrent. “Chaque mort d’un non-combattant représente une famille hostile, un nouveau désir de revanche et plus de recrues pour un mouvement qui s’est développé de manière exponentielle, alors que les frappes par drones augmentaient” ont-ils ainsi écrit.

Ces critiques de l’armée ne sont sans doute pas étrangères au fait que les frappes par drones sont souvent décidées et appliquées par les « civils » de la CIA. Les militaires ne se cachent d’ailleurs pas pour souligner qu’une grande partie des victimes collatérales sont dues à la mauvaise qualité des renseignements obtenus.

En effet, les informations sont notamment fournies par des responsables tribaux afghans et pakistanais, dont certains sont tentés de régler des comptes avec d’autres tribus… Les militaires aimeraient que ce soient les forces spéciales qui gèrent à la fois la recherche du renseignement pour ce genre de raids mais qu’elles gèrent aussi la gestion complète de l’attaque.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :