G e O s t r a t O s

Geostratos, le centre francophone d’information et d’étude géopolitique contemporaine

Terrorisme aux Philippines : état des lieux

Posted by geostratos sur 20 juin 2009

Les Philippines connaissent depuis des années, une activité terroriste islamiste, entre autre avec le groupe Abu Sayyaf.

Actuellement, 600 militaires américains, dont certains appartiennent aux forces spéciales, conseillent et renseignent leurs homologues philippins, sans toutefois prendre part (en tous les cas officiellement) aux combats qui les opposent aux militants d’Abu Sayyaf, groupe terroriste responsable entre autres de l’affaire des otages de Jolo en 2000.

Ces dernières années, l’armée philippine a remporté plusieurs succès contre le mouvement islamiste, né en 1991 d’une scission avec le Front Moro de Liberation nationale (MNLF). Ainsi, plusieurs responsables ont été neutralisés : Abu Sabaya, tué en 2002, Galib Andang, alias le “commandant Robot”, capturé en 2003,  Khadaffy Abubakar Janjalani, tué en 2006 et Jainal Antel Sali, alias Abu Sulaiman, abattu en janvier 2007. Cependant, Abu Sayyaf continue ses activités, qui consistent essentiellement à enlever des Occidentaux et des chrétiens..

L’organisation terroriste, implantée dans le sud des Philippines, revendique la création d’un Etat islamique dans sa zone d’opérations qui concerne principalement les îles de Jolo, Basilan et Mindanao.

Par ailleurs, Abu Sayyaf est fortement soupçonné d’entretenir des liens avec al-Qaïda. En effet, Ramzi Youssef, impliqué dans le premier attentat contre le World Trade Center en 1993 et Khalid Shaikh Mohammed, le cerveau du 11 septembre, avaient effectué un séjour aux Philippines dans les années 1990. Mais des doutes subsistent quant au fait qu’ils aient vraiment eu des contacts avec « Abu Sayyaf ». Le groupe serait aussi parfois en contact avec la Jemaah Islamiyah, l’organisation islamiste et terroriste indonésienne, responsable des attentats de Bali en octobre 2002.

Abu Sayyaf compterait 2000 membres, avec un noyau actif de 200 militants. Il est considéré comme un des groupes les plus violents de la région, avec plus de 30 exécutions d’otages.

groupe de guerilleros de Abu Sayaf. L'homme dont la tête est entourée est un de leurs leaders (tué entretemps) : Khadaffy Abubakar Janjalani

groupe de guerilleros de Abu Sayaf. L'homme dont la tête est entourée est un de leurs leaders (tué entretemps) : Khadaffy Abubakar Janjalani

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :