G e O s t r a t O s

Geostratos, le centre francophone d’information et d’étude géopolitique contemporaine

L’arroseur arrosé !

Posted by geostratos sur 17 septembre 2009

Dans un article précédent, nous avions parlé du démantèlement d’un important réseau de renseignement israélien au Liban ( https://geostratos.wordpress.com/2009/06/06/le-renseignement-israelien-au-liban-est-decime ).

De récentes informations confirment une des informations que nous avions publié, en rapport aux raisons de ce vaste coup de filet des services de contre-espionnage libanais.

Il semblerait bien que dans le cadre de l’enquête sur l’assassinant de l’ancien premier ministre libanais Rafic Hariri, les FSI (Forces de Sécurité Intérieures) libanaises se sont vu confier par les services secrets US, un puissant logiciel capable d’analyser des dizaines de milliers d’appels téléphoniques, et d’en déceler les anomalies. Exemple, des téléphones portables qui ne s’activent qu’à certains moments ou qui n’ont de communication qu’avec un ou deux numéros.

Le problème est que manifestement, les FSI ne s’en sont pas servi uniquement pour l’affaire Hariri…Et comme les Américains ont du oublier de parler aux Israéliens des capacités techniques réelles de leur cadeau aux Libanais, une grande partie des réseaux d’informateurs israéliens au Liban a été repérée par les services de sécurité.

FSIA noter d’ailleurs que le spécialiste des systèmes informatiques au sein des FSI était le capitaine Wissam Eid. C’est lui avait mis en œuvre cet appareillage pour le compte des services libanais. Le capitaine Wissam Eid en savait-il trop, dans cette affaire ou dans d’autres ? Toujours est-il qu’il sera assassiné le 25 janvier 2008 dans un attentat à la bombe dirigée contre sa voiture, pourtant blindée.

On a longtemps soupçonné les Syriens d’être les auteurs ou commanditaires de cet acte. Aujourd’hui, à la lecture de ce qui précède, on peut se demander si d’autres n’auraient pas eu un intérêt à sa disparition ? En tous les cas, si c’est le cas, le vaste coup de filet dont nous parlons aura été une belle revanche posthume pour le capitaine Wissam Eid.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :